Dans le cadre du projet BIOMAIDO – Bio-physicochimie des nuages tropicaux au Maïdo (Ile de la Réunion) – le LaMP est responsable de deux tâches : l’une autour de l’origine et de la chimie de l’AOS, l’autre sur la caractérisation bio-physico-chimique des nuages afin de mieux contraindre le modèle de processus CLEPS développé au laboratoire. N’hésitez pas à contacter Agnès Borbon pour plus d’informations ( agnes.borbon @ uca.fr) Les candidatures sont à adresser avant le 30 juillet 2019 (date limite prolongée).

Télécharger l’offre