Le projet ATMO-ACCESS soumis au nom des communautés IAGOS, ICOS et ACTRIS a été accepté en novembre 2020 par la Commission Européenne en réponse à l’AO INFRAIA-03-2020. Il a pour but de mettre en place un modèle économique pour l’accès virtuel et physique aux plateformes d’observation et d’expérimentation pour la recherche atmosphérique. Le CNRS (et ses tierce-Parties UGA, UCA, UPEC, UPS, CEA, UVSQ, UR , EP) et l’IMT sont partenaires du projet dont la coordination est assurée par le CNRS. ATMO-ACCESS fournira de l’accès physique et à distance à 43 plateformes européennes de recherche atmosphérique, comprennant des stations d’observation, des chambres de simulation et des plateformes mobiles et centres d’expertise. En France, les plateformes COPDD, SIRTA, MAIDO, CESAM, HELIOS, ainsi que l’Atmospheric Thematic Center (ATC) de ICOS, basé au LSCE, participent au projet. Le projet prévoit aussi un accès virtuel aux centres de données des infrastructures de recherche avec notamment des services de cloud inter infrastructures et la fourniture d’outils virtuels de formation.  Le projet, rassemblant 38 partenaires, est à présent au stade de la préparation de la convention de subvention. Le montant de la subvention est de 15 millions d’euros pour la période 2021-2024.