CESAM

CESAM is an atmospheric simulation chamber dedicated to the study of multiphase atmospheric processes such as the formation of secondary aerosol or gaseous compounds in cloud-phase reactivity. This is a stainless steel reactor with a volume of 4.2 m3, equipped of pumping devices allowing to make a secondary vacuum, particularly to limit the potential memory effects which may persist to another experience.
The particular design of this chamber allows :
  • to work at low enough levels of concentration to ensure that the studied processes are representative of those occurring in the natural atmospheres
  • to ensure a lifetime of aerosol consistent with the study of its aging process. The body of the reactor is double-walled allowing the circulation of heat transfer fluids to regulate the temperature of the reaction mixture. This system is modular since it has twelve side plates supporting various equipment (optical spectrometry, lines of transfer, pump tubing, ports of introduction and sampling). The chamber is equipped with the most modern tools for metrology of aerosols and their precursors.
Being awarded « National Instrument of CNRS-INSU », CESAM is widely open to the international community. CESAM is part of the facilities of the European consortium Eurochamp.

 

HELIOS

HELIOS (© CNRS)
HELIOS est une des plus grandes chambres de simulation à irradiation naturelle en Europe. Elle est positionnée sur le toit des locaux du CNRS-ICARE, à Orléans (47°50’18.39N; 1°56’40.03E). La chambre est composée d’un film FEP, cela permet plus que 90% de transmission solaire. La chambre est protégée des intempéries météorologiques par une structure mobile. Elle est conçue pour étudier les processus atmosphériques dans des conditions atmosphériques réalistes.
  • irradiation solaire et simulation des conditions de jour et de nuit
  • concentrations initiales comme celles présentes dans l’atmosphère, ceci permet de réduire les incertitudes dans les processus chimiques
La disponibilité d’une vaste gamme d’instruments complémentaires et très sensibles, permet de réaliser des études de chimie radicalaire, processus en phase gazeuse et de formation d’aérosols, dans des conditions très réalistes.

Caractéristiques :

  • Grand volume : 57 m3 (diamètre = 6 m)
  • Faible rapport Surface/Volume : 1,5 m-1
  • Faibles concentrations : de l’ordre du ppb
  • Température : ambiante
  • Pression : atmosphérique (air purifié)Humidité relative : variable

Instrumentation :

  • IRTF (in situ) + système multi-réflexions
  • Analyseurs O3, NOx, HONO, HCHO, CO
  • Granulomètre (SMPS)
  • Générateur d’ozone
  • Mesure de température / humidité relative
  • Radiomètre (J(NO2))
  • Spectromètre de Masse à Transfert de Proton (PTR-TOF-MS)
  • Spectromètre à lasers infrarouges
  • Chromatographes phase gazeuse

ISAC

ISAC is a medium-sized indoor simulation chamber that has been developed specifically to investigate interface processes such as air-water-air, air-sol… interfaces. It is madeof a 2 m3 Teflon envelope embedded in a structure containing the irradiation system consisting of UV and visible light sources. A tank located on the floor of the chamber can be filled with liquid/material/chemicals and can be filled and emptied without opening the chamber. The cuboid shape of the chamber allows people to enter by a door to manually scrub the walls and the tank to minimize chamber memory effects. Samples can be taken at two different heights to measure concentration gradients in the chamber. The chamber, which is now well characterized, allows the study of interfacial processes and particularly liquid/gas interactions. This instrument is quasi unique in Europe as it allows precise determination of exchanges at macroscopic interfaces. A research engineer instructs users on chamber operation and ensures that experiments are run in an optimal way.

4M

Les objectifs de l’équipe 4M s’inscrivent dans la contribution aux campagnes de mesure développées par la communauté scientifique travaillant dans la recherche en météorologie. 4M est plus précisément spécialisée dans le déploiement et l’exploitation des moyens de mesure in situ installés à la surface (par opposition aux moyens aéroportés et à la télédétection), qu’il s’agisse de surfaces continentales ou océaniques.
Les activités de l’équipe vont de la préparation des campagnes jusqu’à l’exploitation scientifique des mesures, en passant par le développement et la mise en œuvre des instruments et de leurs systèmes d’acquisition associés, par le contrôle « temps-réel » et par la qualification des données. À ceci s’ajoute une tâche importante de veille instrumentale, de maintien et de jouvence des équipements existants, et de développement et d’acquisition de nouveaux systèmes de mesure en fonction de l’émergence des thématiques prioritaires. Cette dernière activité est toutefois fortement dépendante du plan de charge lié aux campagnes de mesures programmées.
Les moyens de l’équipe comprennent actuellement des stations de mesure à la surface des paramètres météorologiques classiques (pression, température, humidité, vent, précipitation, flux radiatifs, mesures dans le sol) et des paramètres turbulents (flux de quantité de mouvement, énergie cinétique turbulente) et du bilan d’énergie des surfaces. Les moyens de mesures d’altitude comprennent trois bancs de radiosondages et un ballon captif. Un effort particulier est fait pour adapter ces moyens aux besoins scientifiques, ou pour en développer de nouveaux.